RITMO : Retraitement de l’Information Traumatique par les Mouvements Oculaires

RITMO est une technique de retraitement des blocages émotionnels et des traumatismes permettant d’atteindre rapidement une libération vis-à-vis d’expériences négatives qui nous affectent inconsciemment ; créée par Lili Ruggieri.

RITMO est un mélange d’EMDR et d’hypnose. C’est une technique rapide et puissante, permettant d’accéder à, et de guérir, un traumatisme, même ancien ou oublié.

 

EMDR et Hypnose

L’EMDR est une technique reconnue de traitement des traumatismes, utilisée notamment pour aider des survivants de guerre ou de catastrophe naturelle, victimes d’agressions, viols, et autres événements traumatisants. L’EMDR jouit de nombreuses publications scientifiques attestant de son efficacité clinique.

C’est en particulier la méthode de prédilection utilisée par les psychiatres dans les cas de névroses traumatiques et de syndrome de stress post-traumatiques.

L’EMDR a été créée par Francine Shapiro, élève de John Grinder, et popularisé en France par David Servan-Schreiber dans son livre Guérir. Shapiro a découvert cette méthode par hasard, en éliminant complètement une lourde souffrance émotionnelle simplement en laissant ses yeux dériver au hasard dans un parc.
En menant des études approfondie, elle s’est rendu compte que le cerveau intègre normalement les émotions et les apprentissages de ce qu’il a vécu les jours précédents chaque nuit, lors d’une phase de sommeil paradoxal durant lequel sont présents des mouvements rapides des yeux (REM, rapid eyes movement). Ce mécanisme neurologique naturel se retrouve néanmoins coincé lors d’un traumatisme.

Ainsi, en reproduisant ces mouvements oculaires, l’EMDR permet d’accéder à un mécanisme d’intégration neurologique permettant d’éliminer une émotion bloquée, et jusqu’aux traumatismes les plus violents.

L’EMDR est donc considéré comme une thérapie pyscho-neurologique.

L’EMDR est une technique étonnante, extrêmement puissante, et qui donne des résultats rapides. Néanmoins, cette technique souffre d’inconvénients, et ce n’est pas toujours le meilleur choix à mon sens, lors d’une thérapie (voir ci-dessous).

 

En ce qui concerne l’hypnose, je vous invite à consulter directement ma page sur l’hypnothérapie.

 

RITMO

RITMO est une combinaison d’hypnose et d’EMDR. Comme l’EMDR, elle permet de résoudre un problème présent en éliminant les blocages inconscients qui y sont liés.

RITMO a été créé par une collègue hypnothérapeute, Lili Ruggieri (voir son site). Elle s’est aperçu que l’EMDR produit souvent un état modifié de conscience utilisable de la même manière qu’un état d’hypnose. Il paraissait donc logique de combiner les outils de l’hypnothérapie et de la programmation neuro-linguistique avec l’EMDR.

Le résultat, RITMO, est une technique plus maniable et plus sécure, particulièrement adapté à un travail sur différents problèmes, et bénéficiant de la puissance des protocoles hypnotiques.

RITMO fonctionne par le biais de stimulation bilatérale alternée. Le praticien invite son sujet à bouger les yeux de gauche à droite tout en pensant à une image, pensée, émotion ou sensation qui représente son problème. Ces mouvements oculaires peuvent être remplacés par une stimulation auditive ou par des tapotements sur les côtés gauche et droit du corps.

L’intérêt principal de RITMO, c’est que l’accès au blocage inconscient et son traitement son relativement automatique. Il « suffit » de se concentrer sur son problème pour que la technique agisse et permette d’accéder au matériel inconscient sur lequel il faut travailler.

C’est aussi une méthode de déconditionnement, c’est-à-dire que l’on va évacuer une émotion négative bloquée et ainsi libérer la personne des comportements ou symptômes qui en résultaient.

 

La régression en RITMO

RITMO, comme d’autres techniques neurologiques, crée souvent un mécanisme de régression, c’est-à-dire de reviviscence de souvenirs enfouis ou oubliés, liés au problème actuel. C’est parfois difficile de comprendre exactement d’où vient un problème alors que l’expérience à son origine peut être lointaines, sans rapport évident, ou même complètement oublié. Avec RITMO, c’est l’inconscient qui, comme en hypnose, saura retrouver automatiquement l’origine du problème.

Ainsi, lors d’une séance de RITMO, on traversera probablement plusieurs souvenirs comportant une composante émotionnelle liée au problème actuel, et ce jusqu’à trouver le traumatisme le plus ancien. Voir mon article sur les piles de traumatismes à ce sujet.

RITMO permet ainsi souvent d’accéder à du matériel inconscient inaccessible dans d’autres thérapies.

 

Avantages et inconvénients

Quand utiliser l’EMDR ou RITMO en thérapie ? Lorsqu’un problème semble venir d’une distorsion de la personnalité : nos comportements nous semblent extérieurs à nous-même, sans que nous ayons du contrôle dessus.

RITMO est un outil de thérapie brève, dont l’efficacité se ressent généralement en quelques séances.

Le fondement de cette technique est de retraiter un traumatisme, mais elle peut être utilisé sur tout blocage émotionnel également.

Avantages : c’est une technique puissante, rapide, efficace de manière très durable. Elle permet souvent d’accéder à des souvenirs impossibles à trouver d’une autre manière. Elle permet de retraiter un souvenir traumatisant de manière relativement automatique.

Inconvénients : c’est une technique parfois trop puissante. Elle peut nous entraîner rapidement vers un trauma et mener à une abréaction, c’est-à-dire une reviviscence totale du traumatisme. Une abréaction aboutit souvent à re-traumatiser une personne, la mettant encore plus mal qu’avant la séance. Dans les faits, j’ai déjà reçu des clients traumatisés par une séance d’EMDR mal menée, avec des symptômes inquiétants à la clé : angoisse généralisée, trouble de la personnalité, dissociation, voire hallucination.

Ainsi, je ne recommande PAS cette technique pour une personne déjà fragile. Je vous invite à consulter un thérapeute qui utilisera cette technique dans le cadre d’une thérapie brève orientée solution comme l’hypnose.

Dans les faits, j’utilise RITMO en complément de mes autres outils comme l’EFT, après avoir vérifié que la personne a suffisamment de ressources pour gérer cette technique sainement.

En cas d’abréaction, j’utilise REMAP pour éliminer les émotions et sensations négatives, calmer la personne et éviter un re-traumatisme.

De manière générale, c’est une bonne technique à avoir dans son sac lorsqu’on travaille sur les traumatismes, mais ce ne sera pas le premier choix.

RITMO est efficace sur les problématiques suivantes :

  • Phobie et peurs
  • Angoisse / anxiété / panique
  • Dépression
  • Addictions sévères (en particulier alcoolisme), compulsions et obsessions
  • Syndrome de stress post-traumatique
  • Troubles du comportement (violence, troubles de la mémoire ou de la concentration importants, sentiment d’être persécuté, paranoïa, …)
  • Troubles sexuels
  • Manque de confiance en soi important, renfermement
  • Difficultés relationnelles
  • Douleurs chroniques et troubles psychosomatiques
  • Schémas répétitifs d’échec
  • De manière générale, tout trouble survenant suite à un traumatisme

A noter que je ne suis pas médecin, et que l’EMDR ne constitue pas ni ne se substitue à un traitement médical.

A noter également : je ne suis pas praticien certifié en EMDR, bien que ma pratique en soit très proche.

 

Prendre rendez-vous pour une séance de RITMO

Je vous invite à vous rendre sur la page contact et rendez-vous pour connaitre mes tarifs et me consulter pour une séance de RITMO. Néanmoins, comme vous l’aurez compris, je n’utilise pas cette technique préférentiellement, donc il est possible que notre séance dérive sur un autre outil.

Dans tous les cas, ce qui compte, c’est d’atteindre votre objectif.